La restauration d’un réservoir

La restauration d’un réservoir.

Un réservoir peut avoir un aspect extérieur relativement propre et pourtant contenir une grosse quantité de rouille. Les particules oxydées seront, si rien n’est fait, l’ennemi numéro un de votre circuit de carburation. Le métal lui-même, à cause de son âge, peut avoir subi des altérations qui peuvent l’avoir rendu poreux. Dans le cas d’un réservoir, il peut ne plus être étanche aux vapeurs d’essence, voire  laisser suinter l’essence sans qu’on ne décèle nécessairement de trous à sa surface.

Ainsi, une restauration de la peinture d’un réservoir sans en avoir restauré l’étanchéité sera totalement inutile puisque le carburant passera sous la nouvelle peinture, et viendra détériorer tout le travail effectué. Vouloir économiser sur cette opération au regard du prix de la réfection d’un réservoir, est une assez mauvaise idée, car l’addition au final risque d’être particulièrement salée puisqu’il faudra recommencer ensuite le travail de peinture.

Le Restom est donc la première opération à effectuer dans le cadre de la restauration d’un réservoir. Après il est trop tard. Il peut s’avérer que sur des motos pas trop anciennes ce ne soit pas nécessaire, mais c’est souvent une très bonne précaution à prendre avant d’aller plus loin.

En ce qui concerne la méthode, il faut tout d’abord décaper l’intérieur à l’aide d’acides et de matériaux abrasifs glissés à l’intérieur du réservoir. Il faut ensuite agiter le tout pendant une durée conséquente afin de venir gratter les parois internes jusqu’à l’obtention d’une surface interne totalement propre.

Par la suite on utilise une résine qui rendra le réservoir à nouveau étanche. Pour que celle-ci se dépose de manière uniforme dans le réservoir il faudra le boucher hermétiquement et ensuite le retourner et le manipuler dans tous les sens pendant plusieurs heures jusqu’au séchage complet.

La mise à l’air libre :

Dans tous les réservoirs, il est prévu un orifice de mise à l’air libre pour permettre une évacuation des vapeurs de carburant et la bonne circulation de l’essence dans le circuit de carburation. Quand cette mise à l’air libre n’est pas directement dans le réservoir, elle est dans le bouchon lui même. Elle peut aussi être constituée d’une valve à l’intérieur du bouchon qui laissera échapper les vapeurs d’essence.

Lorsqu’elle se bouche, ou que la valve ne fait plus son travail, les gaz cherchant une voie pour s’échapper, viennent à passer sous la restauration ou les différentes couches de peinture neuve. Dans ce cas, on verra apparaître de jolies cloques sous la peinture, en général dans la région du bouchon.

Il est particulièrement désagréable de mettre une certaine somme d’argent dans une restauration pour que celle-ci se désagrège au bout de quelques jours ou semaines. La plupart du temps on en vient assez rapidement à remettre en cause le professionnalisme du peintre. En ce qui nous concerne, nous vous conseillons plutôt de bien vérifier votre mise à l’air libre au moment du remontage.

Personnalisation-2-roues-Gorilla-Moto-Design-Réservoirs-10

Related posts

ADRESSE

4, bis Chemin de la Fontaine de Béthemont – 78300 POISSY

TELEPHONE

06-58-81-80-44

DEVIS EN LIGNE
Copyright © 2020 Tous droits réservés à Gorilla Moto Auto Design – N° SIRET 
88962957200013/ Réalisation Jack BRASSOUD
X
To top
Appelez-nous
Itinéraire
Read more:
La restauration du cadre et des pièces métalliques.

Dans certains cas il est nécessaire d’employer des méthodes de carrosserie classique dans la réparation d’éléments à restaurer (bien qu’il faille adapter tout particulièrement...

Close